Mafyou's blog - Proud to be human


by Mafyou

TechDays 2015

TechDays 2015

Pléniaire

Bonne nouvelle, Cordova donne le debug sous les app android avec Visual Studio!

ASP.NET 5 donne la possibilité de loader tout le MS SDK ou pas !

Spartan : Donne accès au « web audio » et au « gamepad »!

Le moteur 3D (de Spartan, ndlr.) est développé en  « TypeScript » qui lui, génère du « Javascript ».

Ecma normalise le Javascript, comme W3C le HTML

App pour Office afin d’analyser les données. C’est assez parlant car graphique et c’est en mode « content » donc dans Excel.

365 raison d’inclure O365 dans vos apps cross-platform

Xamarin (google it)

Ya du Shared UI qui utilise au Runtime les éléments natif de chaque plateforme.

Ensuite, on stock tout dans les PCL.

SDK

  • Office Services
  • SharePoint Services
  • Azure AD

Ensuite, attaquable via Rest, VS, Eclipse, XCode.

Avec du OAuth en SSO.

Récupérer ce SDK par « Extensions and updates » dans VS.

 

Demos

Enregistrer notre app en appellant « connect service » en cliquant sur le projet VS.

Ensuite, on fait de l’OAuth.

En PCL, faut faire l’ajout à la mano.

ADAL sert à toute l’authentification. C’est compatible partout. => AuthentificationContext

Tous les appels ensuite, sont async/await.

SharePoint n’est pas supporté autant que les autres donc il faut le requêter REST url.

 

Scénarios

C’est pratique pour la synchro des event offline

Gestion des tickets en mobilité

Dashboard depuis SharePoint

 

 

SharePoint & Nintex

Speakers:

Alexandre Joly – Evangéliste Nintex

Mike Fitzmaurice – Evangéliste SharePoint (le 1er !!!)

 

SharePoint est utilisé de façon opportuniste (genre ça fait une seule application)

Trop peu de connexion entre l’IT et le Business du coup, les apps ne parlent pas entre elles. Ça commence à être du n’importe quoi.
Le business veut tout pour hier.
C’est bcp de lien, bcp de favoris, bcp d’équipe de dev différentes, etc…. Ya pu de standard.

Il faut montrer aux utilisateurs les opportunités qu’ils peuvent avoir.

Il faut aussi que les devs les voient.

Du coup, on fait à l’arrache.

Et la meilleure opportunité arrive lorsqu’une erreur survient afin d’éviter de faire la même. Et c’est la que les « best practices » arrivent.

Saisir les opportunités est la 1er priorité et non le budget = les business model change.

Challengers « low-code » (de SharePoint, ndlr.):
Solutions SaaS: O365/salesforce.com/mailchimp/marketo/concur (SAP est derrière).
QlikView/Tableau/Jive/Bamboo/K2/Nintex

(Garner (mais qui est???)  a défini ce qu’est un dev)

Citizen dev : il fait un peu de tout (= manager), c’est un business d’abord. Il ajout de la plus-value à un dev.

https://youtube.com/user/Larsandersen23

On a besoin de Citizen dev & des devs

Citizen dev :

  • Rapidement dev
  • Rapidement modifiable
  • Peu de code
  • Opportuniste
  • Tactique

Dev :

  • BI
  • Composant webpart
  • Business Processes /Workflow

 

Les deux : Bi-Modale

Mode 1 : Traditionnel, fiable, sécurisé

Mode 2 : Responsabilisant, facilitateur, organisateur, coordonnateur.

Avant

  • Interdire les devs fonctionnels car ils vont aboutir au chaos
  • Les vrais dev vont faire le travail

Après

Encadrer les dev fonctionnels afin qu’ils ne génèrent pas de chaos

Avoir de vrai dev qui s’occupent des travaux de hauts niveaux et qui construisent des composants réutilisables.

On fait des légos ! De la gouvernance donc.

Il faut donner des légos au citizen dev !

Avec Nintex : on a le « lazy-approval » où on peut répondre par mail afin de faire continuer le workflow.

 

  • Créer des « permis de dev citoyens »
  • Augmenter le niveau de privilège
  • Catalogue de composants
  • Partager les best practices

 

Access n’est pas forcément le futur des forms. Microsoft a le temps de décider, on verra en Mai !

 .